Nigéria : Boko Haram n’est pas encore vaincu

 

AUDIO – 3 avril 2018

 

ARTICLE – 3 avril 2018

Au Nigéria, le groupe islamiste Boko Haram a multiplié les attaques pendant le week-end de Pâques contre une grosse ville de 3 millions d’habitants.

Cela s’est passé à Maiduguri, dans le nord-est du pays, ville qui abrite des centaines de milliers de déplacés du conflit.

 

Bilan, au moins 34 personnes sont mortes et 90 autres blessées, alors qu’elles essayaient de fuir les tirs entre les militaires et les combattants de Boko Haram.

La dernière grande tentative d’incursion à Maiduguri date du week-end de Noël.

 

En fait, parler de Boko Haram est inexact, car le groupe s’est scindé en 2 parties adverses en 2016.

La raison ? L’État islamique, auquel Boko Haram avait pourtant prêté allégeance, trouvait que son chef, Abubakar Shekau, était trop extrémiste. En effet, celui-ci envoie régulièrement des jeunes filles commettre des attentats-suicides. Il s’attaque aussi trop souvent à des civils musulmans, qu’il considère comme trop modérés.

Du coup, Daech lui a préféré Abou Mossab Al Barnaoui, fils du fondateur de Boko Haram.

 

L’attaque de ce week-end de Pâques est attribuée au groupe d’Abubakar Shekau, qui est en perte de vitesse face au … Lire la suite