AILLEURS DANS LE MONDE…

Pendant que les grands médias se concentrent sur quelques sujets d’actualité, dont la révolution égyptienne, nous n’oublions pas le reste du monde…

Lundi 21 février 2011 – Guerre civile en Libye
En Libye, Kadhafi est arrivé au pouvoir en 1969 et s’est autoproclamé « Guide de la révolution ». Il exerce depuis un pouvoir sans partage.
Suite aux révolutions en Tunisie et en Égypte, des manifestations ont éclaté en Libye.
Plusieurs villes sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l’armée.
Les violences ont atteint la capitale Tripoli, alors que Seif Al-Islam, le fils du leader contesté Mouammar Kadhafi, a brandi la menace d’un bain de sang dans le pays.
Le bilan des manifestations a atteint 233 morts, a indiqué lundi matin Human Rights Watch.
Source : AFP

 

Lundi 21 février 2011 – Bahreïn : des manifestants appellent au « renversement » de la famille royale
Comme dans beaucoup de pays du Moyen-Orient, des manifestations ont éclaté au Bahreïn, où la famille royale au pouvoir est sunnite. La majorité chiite (70% des 525.000 citoyens de Bahreïn) se plaint de subir des discriminations.
Une semaine de contestation a fait au moins 8 morts et plusieurs centaines de … Lire la suite

Medvedev : la Russie doit défendre ses revendications sur les richesses de l’Arctique

AP – Dénonçant des manoeuvres extérieures pour restreindre l’accès de la Russie aux ressources naturelles de l’Arctique, le président russe Dimitri Medvedev a estimé mercredi que son pays devait défendre ses renvendications sur les richesses minérales dans la région.
L’accès aux ressources de l’Arctique suscite une compétition internationale croissante, attisée par le réchauffement de la planète. « D’autres pays polaires ont déjà pris des mesures actives pour étendre leur recherche scientifique ainsi que leur présence économique et même militaire dans l’Arctique », a déclaré M. Medvedev lors d’une réunion du Conseil de sécurité présidentiel.

Il a dénoncé des manoeuvres extérieures pour limiter l’accès de la Russie aux ressources de la région, sans citer aucun pays. « Nous avons vu des tentatives pour limiter l’accès de la Russie à l’exploration et l’exploitation des ressources minérales arctiques », a-t-il dénoncé. « C’est absolument inadmissible du point de vue légal et injuste étant donné l’emplacement géographique et l’histoire de notre nation. »

La Russie revendique une grande partie du plancher océanique arctique, qu’elle considère comme un prolongement de son plateau continental. Les Etats-Unis, le Canada, le Danemark et la Norvège cherchent également à affirmer leur souveraineté sur certaines zones de la région, qui … Lire la suite

Défis et dangers de la course aux hydrocarbures de l’Arctique

L’exploitation des gigantesques réserves pétrolières et gazières de l’Arctique présente d’importantes contraintes et risque d’affecter ce vaste écosystème déjà bouleversé par le réchauffement climatique, estiment des experts.

Les 5 pays riverains de l’océan arctique, la Russie, les Etats-Unis, le Canada, le Danemark (avec le Groenland) et la Norvège sont tous engagés – à différents degrés – dans une course pour exercer et étendre leur souveraineté sur l’Arctique pour des raisons stratégiques, politiques et énergétiques.
La Convention de l’ONU sur le droit de la mer permet en effet à un pays d’étendre ses droits pour l’exploitation des ressources au-delà de la limite des 200 milles, s’il prouve que cette zone se situe dans la « prolongation naturelle » de son propre plateau continental.

L’agence gouvernementale américaine de recherche géologique (USGS) a récemment estimé à 412 milliards de barils équivalent pétrole les ressources inexploitées d’or noir et de gaz dans le cercle Arctique. Et 84% de ces réserves se situent au large.
Les richesses énergétiques de l’Arctique représentent ainsi 13% du pétrole non-découvert, 30% du gaz naturel non-découvert et 20% du gaz naturel liquide non-découvert.

Les 90 milliards de barils de pétrole de l’Arctique sont concentrés pour 30 milliards dans la province … Lire la suite