AILLEURS DANS LE MONDE…

Pendant que les grands médias se concentrent sur quelques sujets d’actualité, dont la révolution égyptienne, nous n’oublions pas le reste du monde…

Lundi 21 février 2011 – Guerre civile en Libye
En Libye, Kadhafi est arrivé au pouvoir en 1969 et s’est autoproclamé “Guide de la révolution”. Il exerce depuis un pouvoir sans partage.
Suite aux révolutions en Tunisie et en Égypte, des manifestations ont éclaté en Libye.
Plusieurs villes sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l’armée.
Les violences ont atteint la capitale Tripoli, alors que Seif Al-Islam, le fils du leader contesté Mouammar Kadhafi, a brandi la menace d’un bain de sang dans le pays.
Le bilan des manifestations a atteint 233 morts, a indiqué lundi matin Human Rights Watch.
Source : AFP

 

Lundi 21 février 2011 – Bahreïn : des manifestants appellent au “renversement” de la famille royale
Comme dans beaucoup de pays du Moyen-Orient, des manifestations ont éclaté au Bahreïn, où la famille royale au pouvoir est sunnite. La majorité chiite (70% des 525.000 citoyens de Bahreïn) se plaint de subir des discriminations.
Une semaine de contestation a fait au moins 8 morts et plusieurs centaines de blessés.
Les souverains ont … Lire la suite

Haïti : c’est toujours le chaos

Haiti

1- Des clefs pour comprendre
Haïti a été frappé le 12 janvier par un violent séisme, de magnitude 7 sur l’échelle de Richter. C’est une catastrophe jamais vue depuis plus de deux siècles. Selon l’institut américain de géophysique, la longue secousse qui s’est produite à seulement 15 km à l’ouest de Port-au-Prince, la capitale, a été ressentie « très fortement par 3 millions d’Haïtiens ».
Alors que la République dominicaine voisine n’a pas été affectée, le tremblement de terre a ravagé une partie d’Haïti. Consulter la carte publiée par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Le séisme a fait 212.000 morts, selon une estimation du Premier ministre haïtien, et détruit la capitale Port-au-Prince. Des dizaines de milliers de corps ont été enterrés dans des fosses communes creusées à la hâte à l’extérieur de la capitale. Et beaucoup ne sont pas encore enterrés, dans le chaos ambiant.
La secousse a laissé d’innombrables sans-abri et des centaines de milliers de blessés. Selon la Croix rouge, 3 millions de personnes, soit 1/3 des habitants de l’île, ont besoin d’une aide d’urgence.

Haïti est très mal équipé pour faire face à ce type de catastrophes.
Le séisme était la 15e … Lire la suite

Reconstruction d’Haïti : il faut repartir de zéro

Haiti 1- Des clefs pour comprendre
Haïti a été frappé le 12 janvier par un violent séisme, de magnitude 7 sur l’échelle de Richter. C’est une catastrophe jamais vue depuis plus de deux siècles. Selon l’institut américain de géophysique, la longue secousse qui s’est produite à seulement 15 km à l’ouest de Port-au-Prince, la capitale, a été ressentie « très fortement par 3 millions d’Haïtiens ».
Alors que la République dominicaine voisine n’a pas été affectée, le tremblement de terre a ravagé une partie d’Haïti. Consulter la carte publiée par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Le séisme a fait 212.000 morts, selon une estimation du Premier ministre haïtien, et détruit la capitale Port-au-Prince. Des dizaines de milliers de corps ont été enterrés dans des fosses communes creusées à la hâte à l’extérieur de la capitale. Et beaucoup ne sont pas encore enterrés, dans le chaos ambiant.
La secousse a laissé d’innombrables sans-abri et des centaines de milliers de blessés. Selon la Croix rouge, 3 millions de personnes, soit 1/3 des habitants de l’île, ont besoin d’une aide d’urgence.

Haïti est très mal équipé pour faire face à ce type de catastrophes.
Le séisme était la 15e … Lire la suite