Des dizaines de blessés dans des affrontements entre hindous et musulmans en Inde

AP – La police indienne a tiré des gaz lacrymogènes, effectué des tirs de sommation et distribué des coups de bâton lundi pour disperser des hindous et musulmans qui s’affrontaient dans le sud de l’Inde, émeutes violentes qui ont fait plus de 75 blessés.
Ces affrontements entre communautés religieuses ont éclaté samedi à Hyderabad, capitale de l’Andhra Pradesh (sud de l’Inde), où environ 1.600 gendarmes et policiers ont été déployés, a précisé le commissaire de police de la ville, A.K. Khan.

Hyderabad, capitale indienne des technologies de l’information, où sont basées Google, Microsoft, IBM et d’innombrables centrales d’appel, compte huit millions d’habitants, dont près de 40% de musulmans. Les derniers affrontements de grande ampleur entre communautés religieuses dans la ville remontent à 1990, et avaient à l’époque fait 200 morts. La ville a été plutôt calme depuis.

La situation a dégénéré en deux temps, les musulmans n’ayant jamais retiré les drapeaux verts couleur de l’islam avec lesquels ils avaient pavoisé il y a un mois, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du prophète Mahomet. Des affrontements ont débuté samedi lorsque des hindous ont essayé de remplacer les drapeaux verts par des bannières safran, à l’occasion d’une fête de leur … Lire la suite

Inde et Pakistan reprennent le dialogue

Reuters – Bappa Majumdar
L’Inde et le Pakistan ont relancé jeudi leur dialogue bilatéral, suspendu depuis les attaques meurtrières de Bombay en novembre 2008.
Même si l’espoir de progrès rapides dans les relations entre les deux puissances demeure limité, la rencontre à New Delhi entre les deux secrétaires aux Affaires étrangères, l’Indienne Nirupama Rao et le Pakistanais Salman Bashir, pourrait aider à apaiser les tensions.
Les attentes sont modestes, et le mieux serait un engagement des deux parties à poursuivre leurs discussions.

L’Inde avait mis un terme au dialogue officiel avec le Pakistan après les attaques de Bombay (166 morts). New Delhi assurait qu’il ne pourrait être renoué que si le Pakistan prenait des mesures contre certains islamistes présents sur son territoire, que New Delhi tient pour responsables du carnage.
Salman Bashir et Nirupama Rao se sont retrouvés dans une villa coloniale d’un quartier de New Delhi placé sous haute sécurité, où se trouvent également le parlement et le palais de la présidence. Ils devaient se voir en tête à tête, avant une rencontre entre délégations des deux pays.
La première étape du dialogue sera de s’entendre sur les sujets de discussions.

L’Inde insiste avant tout sur le terrorisme tandis … Lire la suite

L’Inde annonce un nouveau test réussi pour son missile de capacité nucléaire Agni III

AP – L’Inde a annoncé dimanche avoir procédé à un nouveau tir d’essai réussi de son missile Agni III, capable de porter des charges nucléaires et d’atteindre des cibles en Asie et au Moyen-Orient.
Il s’agissait du quatrième test du missile de longue portée Agni III, selon un communiqué du ministère indien de la Défense. Seul le premier essai, en 2006, avait échoué.

« Le missile de longue portée Agni III touche sa cible avec une extrême précision et remplit tous les objectifs de la mission », estime le ministère dans son communiqué. Le missile a été lancé dimanche matin de l’île de Wheeler au large de l’Etat d’Orissa dans l’est du pays.
L’arsenal de missiles dont dispose actuellement l’Inde est en grande partie destiné à faire face à son ennemi de toujours, le Pakistan. L’Agni III est le missile de plus longue portée dont dispose le pays. Pouvant atteindre 3.000 km, il place les grandes villes de Chine et du Moyen-Orient au nombre des cibles potentielles.

L’arsenal indien comporte déjà des missiles balistiques de courte portée « Prithvi », de moyenne-portée « Akash », le missile antichar « Nag » et le missile supersonique « Brahmos », développé avec … Lire la suite