Journal du 25 juillet 2018

 

Elections au Pakistan : un grand parti dénonce des “fraudes flagrantes”

Un grand parti en lice aux élections législatives de mercredi au Pakistan a “rejeté” des résultats -encore partiels- suggérant une victoire de l’ex-champion de cricket Imran Khan, dénonçant des “fraudes flagrantes”.

 

Sur son compte Twitter, le PML-N a affirmé qu’il “rejetait intégralement les résultats de l’élection générale de 2018 du fait d’irrégularités manifestes et massives”. “Les résultats ont été comptés en l’absence de nos agents électoraux”, s’est plaint le parti.

 

Le chef du PPP (Parti du peuple pakistanais, au pouvoir de 2008 à 2013) Bilawal Bhutto-Zardari, a lui aussi dénoncé de lourds dysfonctionnements dans la machine électorale.

“Mes candidats se plaignent que nos agents électoraux ont été expulsés des bureaux de vote dans tout le pays”, a tweeté le fils de la Première ministre Benazir Bhutto, assassinée en 2007.

 

Ce scrutin est marqué depuis des semaines par de lourdes accusations d’interférence de l’armée dans la campagne électorale en la faveur d’Imran Khan.

 

La campagne électorale a été dépeinte par certains observateurs comme l’une des plus “sales” de l’histoire du pays en raison de nombreuses manipulations présumées, censées favoriser Imran Khan. Elle a aussi été … Lire la suite

Journal du 24 juillet 2018

 

Au moins 207 défenseurs de l’environnement tués en 2017, année noire

Pour s’être opposées à des projets miniers, forestiers ou agro-industriels, au moins 207 personnes ont été tuées dans le monde en 2017, année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement, selon Global Witness.

 

Ce bilan, publié mardi, est sans doute bien en-deçà de la réalité, souligne l’ONG britannique. Et il surpasse celui de 2016 qui, avec au moins 200 morts, était déjà une année record.

Leaders autochtones, rangers chargés de protéger la faune sauvage ou “personnes ordinaires” défendant leur terre ou leur rivière, ces victimes ont été recensées dans 22 pays.

 

Le Brésil a connu la pire année, avec 57 meurtres. La Colombie en a compté 24.

En Afrique, sur 19 meurtres, 17 étaient liés à du braconnage ou des activités minières illégales.

48 personnes ont été tuées pour les seules Philippines, du jamais vu dans un pays asiatique, selon ce rapport.

 

Pour Global Witness, “le lien” est clair entre cette violence et nos produits de consommation courante: “agriculture de masse, mines, braconnage, abattage forestier… alimentent en composants et ingrédients les rayons de nos supermarchés, qu’il s’agisse d’huile de palme pour les shampooings, de … Lire la suite

Journal du 23 juillet

Irak : le siège du gouvernement kurde attaqué à Erbil

Des hommes armés, présentés par les autorités comme des membres du groupe Etat islamique, sont entrés lundi au siège du Gouvernement régional du Kurdistan irakien (GRK) et au moins l’un d’entre eux s’est fait exploser, a-t-on appris des autorités.

Les premiers éléments de l’enquête montrent qu’au moins un fonctionnaire a été tué et que deux policiers ont été blessés.

Selon les autorités, tous les assaillants ont été abattus.

Source : Reuters

 

Des milliers d’Israéliens dans la rue contre une loi interdisant la GPA aux couples gays

Des milliers d’Israéliens ont manifesté dimanche, notamment à Tel-Aviv, contre une loi excluant les couples de même sexe du droit de recourir à la gestation pour autrui (GPA).

La police n’a pas donné de chiffres sur le nombre de manifestants mais le quotidien Haaretz a évoqué la présence de quelque 60.000 personnes.

L’appel aux manifestations et à une grève dimanche a été lancé après le vote mercredi par le Parlement d’une loi autorisant le recours à une mère porteuse pour les femmes célibataires ou stériles, mais l’interdisant aux couples de même sexe et aux hommes célibataires.

Auparavant, ce droit n’était accordé en Israël … Lire la suite

L’Iran en Syrie, à la frontière d’Israël : panique à Jérusalem

 

AUDIO – le 15 mai

 

 

 

ARTICLE – le 15 mai

Pourquoi les Etats-Unis ont-ils décidé de transférer leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem ?

Ce symbole a pourtant des conséquences catastrophiques, en provoquant la colère des Gazaouis et des Palestiniens en général.

Pour les Palestiniens, Jérusalem-Est doit en effet devenir la capitale de leur futur État.

 

Cependant la nouvelle ambassade des Etats-Unis ne se situe pas dans Jérusalem-Est, donc n’est pas dans un territoire annexé par Israël.

Il n’empêche, pour les Palestiniens c’est la perspective d’un État indépendant qui s’éloigne encore un peu plus.

Surtout que la colonisation israélienne se poursuit à grande échelle dans les territoires occupés, donc à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

 

La colère des Palestiniens s’est traduite par d’immenses manifestations. Des dizaines de Gazaouis se sont faits abattre par l’armée israélienne à la frontière. Sans compter les centaines de blessés.

 

Si Israël est accusée de crimes de guerre, il faut aussi rappeler que le Hamas donne des sommes importantes aux familles des Palestiniens tués ou blessés.

Le mouvement islamiste contrôle sévèrement la bande de Gaza.

Il galvanise la résistance à Israël et encourage les jeunes à mourir en martyr, leur … Lire la suite

Attaque chimique en Syrie : ce n’est pas logique !

 

AUDIO – 10 avril 2018

 

ARTICLE – 10 avril 2018

Ces dernières semaines, le régime de Bachar el Assad, aidé par son allié russe, était en passe de récupérer toute la Ghouta orientale, région située aux portes de la capitale.

De nombreux accords ont été signés avec les rebelles qui occupaient encore la principale ville, Douma.

 

Même le plus réticent des groupes rebelles, Djaïch al Islam, a accepté fin mars de négocier avec le régime syrien.

En quoi consistent ces accords entre le régime et les rebelles ?

Bachar el-Assad et son allié russe évacuent pacifiquement les rebelles en échange de libérations d’otages et d’échanges de prisonniers.

Avant ces accords pacifiques, en février et mars, l’enclave rebelle a été la cible de bombardements intenses qui ont tué plus de 1.700 civils, selon l’Observatoire syrien des Droits de l’Homme.

 

Ainsi, la Ghouta orientale se vide de ses rebelles, et les civils peuvent retrouver leurs familles.

Le régime syrien était donc à 2 doigts de récupérer entièrement cette région lorsqu’il y a été accusé d’atrocité par ce fameux groupe, Djaïch al Islam. Samedi, des bombes chimiques seraient tombées sur Douma, faisant plus de 40 morts et plus de … Lire la suite

Syrie : la guerre sans fin

 

 

En Syrie la guerre devrait se poursuivre encore longtemps, car le président islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, est résolu à poursuivre son offensive contre une importante milice kurde considérée comme une menace par la Turquie.

Dimanche, l’armée turque aidée de rebelles syriens a remporté une importante victoire contre cette milice en prenant Afrine, ville du nord-ouest syrien et proche de la Turquie.

Le président turc est déterminé à poursuivre son offensive jusqu’à Minbej, au nord de la Syrie, où sont stationnées des troupes américaines.

Les Etats-Unis ont donc mis en garde Ankara, leur allié au sein de l’Otan, et exprimé « leur grave et croissante préoccupation ».

Erdogan promet « une destruction totale », fâché de l’autonomie acquise pendant la guerre contre Daech par les Kurdes de Syrie dans de vastes territoires proches de la frontière turque.

 

Sur le plan humanitaire, la situation est catastrophique. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, quelque 250 000 civils ont fui les violences à Afrine et des dizaines d’autres ont été tués, ainsi qu’environ 1 500 combattants kurdes. La crainte d’un nettoyage ethnique de la part de la Turquie est réelle.

Selon le Fonds des nations unies pour l’enfance, environ … Lire la suite