Syrie : la guerre sans fin

 

http://infosplanetaires.com/wp-content/uploads/2018/03/Syrie-le-bon-fichier-du-20-mars-2018.mp3

 

En Syrie la guerre devrait se poursuivre encore longtemps, car le président islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, est résolu à poursuivre son offensive contre une importante milice kurde considérée comme une menace par la Turquie.

Dimanche, l’armée turque aidée de rebelles syriens a remporté une importante victoire contre cette milice en prenant Afrine, ville du nord-ouest syrien et proche de la Turquie.

Le président turc est déterminé à poursuivre son offensive jusqu’à Minbej, au nord de la Syrie, où sont stationnées des troupes américaines.

Les Etats-Unis ont donc mis en garde Ankara, leur allié au sein de l’Otan, et exprimé « leur grave et croissante préoccupation ».

Erdogan promet « une destruction totale », fâché de l’autonomie acquise pendant la guerre contre Daech par les Kurdes de Syrie dans de vastes territoires proches de la frontière turque.

 

Sur le plan humanitaire, la situation est catastrophique. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, quelque 250 000 civils ont fui les violences à Afrine et des dizaines d’autres ont été tués, ainsi qu’environ 1 500 combattants kurdes. La crainte d’un nettoyage ethnique de la part de la Turquie est réelle.

Selon le Fonds des nations unies pour l’enfance, … Lire la suite

En Turquie, les gays et transsexuels dénoncent un regain d’homophobie

ISTANBUL (Turquie) (AFP) – Meurtres, brutalités policières, déclarations ministérielles controversées: la communauté gay et transsexuelle de Turquie dénonce un regain d’homophobie dans le pays.
“Rien que le mois dernier, cinq personnes ont été tuées”, affirme Demet Demir, militante de l’association de défense des droits des homosexuels Istanbul-LGBTT, rencontrée jeudi.
A Antalya (sud), “une de nos amies transsexuelles a été sauvagement assassinée: on lui a tranché la gorge. A Istanbul, une autre a été tuée à coups de couteaux”, poursuit-elle.

Trois jeunes “avaient monté un plan pour la tuer et prendre son argent”, mais la victime n’avait sur elle que “70 livres et une petite chaîne en or”, explique-t-elle.
La militante transsexuelle évoque aussi trois meurtres de gays en Anatolie (sud-est), qui portent selon elle à 45 morts en trois ans le nombre de victimes des “crimes de haine” homophobes en Turquie.
Dans ce contexte de violences, les récentes déclarations sur l’homosexualité d’une ministre du gouvernement islamo-conservateur ont créé un tollé parmi les militants gays.

“L’homosexualité est un désordre biologique, une maladie, (…) une chose qui doit être soignée”, avait estimé début mars la ministre de la Famille et de la Femme, Aliye Selma Kavaf, interrogée par un quotidien.
Mme Kavaf … Lire la suite

Turquie : le Premier ministre revient sur sa menace d’expulser les clandestins arméniens

ISTANBUL (AFP) – Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi qu’il n’avait pas l’intention dans l’immédiat d’expulser les clandestins arméniens de Turquie, revenant sur une menace proférée cette semaine qui a provoqué l’indignation en Turquie et à l’étranger.
Il a cependant demandé aux pays occidentaux de cesser de condamner son pays pour “génocide” du peuple arménien, les accusant d'”ingérence” dans les relations turco-arméniennes.

M. Erdogan avait déclaré mardi au service turc de la BBC qu’il envisagerait d’expulser les Arméniens illégaux si les Parlements de par le monde continuaient à voter des résolutions sur le “génocide” des Arméniens par les Turcs, pendant la Première guerre mondiale, comme cela a été le cas ces dernières semaines, aux Etats-Unis et en Suède.
“Il y a 170.000 Arméniens dans mon pays. Parmi ceux-là, 70.000 sont des nationaux, mais nous tolérons les 100.000 autres (…) Si cela était nécessaire, je pourrais être dans l’obligation de leur dire de retourner dans leur pays”, avait-il averti.

Le Premier ministre a expliqué, lors d’une rencontre avec des artistes turcs, que ses remarques visaient en fait à “attirer l’attention mondiale sur notre approche tolérante à l’égard de ces gens” (les clandestins arméniens), et ne signifiaient pas … Lire la suite