Yémen : guerre et famine, 100.000 enfants mortellement menacés

Yémen : guerre et famine, 100.000 enfants mortellement menacés

 

Que se passe-t-il ?

 

Les Houthis sont des rebelles yéménites soutenus par l’Iran.

Ils ont envahi la capitale du Yémen et une grande partie du nord en 2014.

Le gouvernement yéménite légitime s’est exilé.

 

Depuis 2015, le voisin saoudien, à la tête d’une coalition, leur font la guerre.

Cela a entraîné le déplacement de 3,3 millions de personnes.

Les Houthis lancent de plus en plus d’attaques contre le sud de l’Arabie saoudite, qui de son côté, fait pleuvoir les bombes au Yémen.

 

Le conflit au Yémen a fait plus de 100 000 morts, surtout civils, et entraîné ce que l’ONU décrit comme étant la pire crise humanitaire dans le monde.

Tandis que des millions de Yéménites sont au bord de la famine, 24 millions de personnes, soit plus des 3/4 de la population, ont besoin d’aide.

 

 

 

 

Les combats s’accélèrent contre l’Arabie saoudite

 

Drones, missiles, bateaux…

Les Houthis sont bien équipés et augmentent leurs attaques contre l’Arabie saoudite. Y compris dans la mer Rouge.

 

Ils menacent des installations pétrolières saoudiennes, donc aussi l’approvisionnement en pétrole de l’Europe.

Celui-ci avait été fortement perturbé en septembre 2019 suite à des attaques de drones revendiquées par les Houthis.

 

 

Les combats redoublent dans la moitié nord

 

Les Houthis resserrent aussi leur emprise sur la ville stratégique d’Hodeïda, après un mois de septembre relativement calme.

Ces combats sont d’autant plus préoccupants que l’aide humanitaire est acheminée en grande majorité par le port d’Hodeïda.

 

Les combats font rage aussi car les Houthis veulent absolument s’emparer du « triangle d’or » : Marib – Shabwa – Hadramawt.

C’est une zone riche en gaz et pétrole.

 

Marib est seulement située à 120 km de la capitale Sanaa, tenue par les Houthis.

Depuis Sanaa, les Houthis poursuivent donc leur offensive à l’est afin de parachever leur contrôle du nord du Yémen.

 

 

Les camps de déplacés gravement menacés

 

La zone que les Houthis convoitent est densément peuplée : certaines sources affirment qu’un million de personnes avaient été déplacées à Marib depuis le début du conflit. Si des dizaines de combattants sont morts, on ne connaît pas le nombre de civils tués.

 

En tout cas, avec ces nouveaux combats, des milliers de personnes fuient de nouveau : 90 000 personnes auraient été déplacées en neuf mois.

Les combats menacent maintenant 140 camps de déplacés de la province, notamment le grand camp de Souwaïda.

 

 

Combats également dans le sud

 

Les Houthis, implantés depuis 5 ans dans la banlieue de Ta’izz, en attaquent le centre.

Les bombardements sont intenses afin de forcer les forces gouvernementales à la reddition.

 

Ta’izz est densément peuplée, et les combats font de nombreux morts.

Les Houthis l’assiègent en refusant les livraisons humanitaires aux millions de personnes dans la ville.

 

 

100.000 enfants en train de mourir de faim

 

L’ONU insiste sur l’urgence : il faut à tout prix empêcher une famine généralisée.

Dans certaines régions, un enfant sur quatre souffre de malnutrition aiguë.

Les Yéménites sont actuellement affamés, et sans aide urgence, 100 000 enfants vont mourir très rapidement.

 

80% de la population yéménite dépend entièrement de l’assistance des Nations unies. De plus, la pandémie de Covid-19 fait des ravages.

A la guerre se sont ajoutées ces derniers mois de fortes pluies, déclenchant des crues tuant des dizaines de personnes dans le pays.

 

 

L’ONU ferme 3 000 centres de soins au Yémen

 

Alors que le Yémen fait face à l’une des pires catastrophes humanitaires au monde, l’ONU ferme totalement ou partiellement 3 000 centres de soins par manque de financement.

 

L’ONU a beau organiser des conférences de bailleurs pour lever des fonds, l’aide internationale reste insuffisante.

Le PAM s’efforce donc d’utiliser au mieux ses ressources limitées.

Sources: AFP, ONU, Reuters

1 1 vote
Évaluation de l'article
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x